N1H  

N1H 2021 2022

   

Le 18/09/2018 - M.Dem.- L'Avenir

En nationale 2, Nivelles a gagné 3-0 (25-13, 25-16, 25-21). «Nous avons gagné très facilement les deux premiers sets. Menés dans la troisième manche, nous sommes revenus à l'expérience», explique Nicolas Pourbaix, joueur-entraîneur de Nivelles.

Le lendemain, en deuxième match de championnat, les Aclots ont perdu 3-2 (22-25, 21-25, 25-23, 25-22, 16-14) face à la sélection AIF. «Après les deux premiers sets, nos adversaires ont adapté leur jeu àl'aile, nous étions cuits.»

En Nationale 3B, Walhain, battu 2-3 (19-25, 21-25, 25-15, 25-16, 10-15) face à Mortroux a dû attendre la montée au jeu de Ludovic Kihl pour se réveiller. «Lui et Benoît Art ont redonné de la puissance au filet. Nous sommes revenus mais au tie-break, nous avons été menés 1-6 sans pouvoir revenir», souligne Serge Kerres.

En N2 dames, BW Nivelles a perdu 3-1 (26-24, 22-25, 25-22, 25-20) face à la sélection. «Nous avions trois joueuses absentes en début de rencontre, deux sont arrivées en retard et Céline Vander Vorst est blessée.» Simone Dalne (15 ans) a joué ainsi que Catheline Gillain qui était malade. «La sélection a mérité sa victoire. Nos filles expérimentées devaient assumer malgré les circonstances», rageait l'entraîneur Xavier Ducobu.

De son côté, Limal/Ottignies à perdu 3-0 (25-13, 25-18, 26-24) à Namur. «L'équipe était de mieux en mieux au fil du match et a manqué une balle de troisième set», signalait Harry Mabille, le président.

La N3 dames de Tubize (série A), a sauvé un point face à Saint-Ghislain: 2-3 (25-21, 25-18, 20-25, 16-25, 5-15). «Je suis content du point et aussi de la manière», indiquait Fabian Dupon, l'entraîneur. En 3B, les dames de Chaumont ont signé une victoire au tie-break, 3-2, face à Ciney (14-25, 25-20, 14-25, 25-20, 15-10). «L'équipeavait une grosse pression pour son entrée en nationale 3. Ciney a joué trop vite au début tandis que chez nous, Lisa Latour était injustement sifflée trop souvent par l'arbitre», explique Serge Kerres qui placeDiana Rodrigues à la passe, Maëlis Mailleux à l'opposite et Laure Stevens au quatre, au deuxième set. «Ce rééquilibrage et les bonnes montées de Julie Hanson et Lisa Latour nous ont permis de prendre ce set. Après le troisième set, Maëlis Mailleux, Valentine Gusbin, Eline Botte, sans oublier Laura Debrulle et Laure Stevens ont porté l'équipe vers la victoire.»

   

Sponsors Principaux  

   

Sponsors  

   

Beach volley  

L'ACLOT Beach revient les 24 et 25 juin 2023! 
 
Toutes les infos sur le site aclotbeach.be