Ligue B  

Ligue B 2018 2019 03 small

   

Visiteurs  

004597471
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois
Le mois dernier
2193
2886
6622
33573
98432

Your IP: 100.25.43.188
   

Alain Baugniet et Michel Hourlay, entraîneurs respectivement de Nivelles et Walhain, nous parlent du derby entre les deux formations.

Quel bilan tirez-vous de ce début de saison ?

Michel Hourlay : Je suis plutôt déçu des résultats globaux. Avec notre potentiel, nous devrions nous retrouver dans la 1re partie du classement. Nous n’arrivons pas encore à amener l’équipe à ce niveau. Le dernier match contre Bolderberg est assez révélateur de cette constatation. Nous avons l’impression que l’on peut battre l’adversaire, sans y parvenir. Pour l’instant, nous sommes au milieu du jeu de quille.

Alain Baugniet : Nous dressons jusqu’ici un bilan de rêve. Même lors de notre seule défaite, à Kemzeke, nous aurions pu prendre un point. Qui aurait cru que nous nous imposerions à Vosselaar et contre Marke, chaque fois sur le score de 3-0 ? L'année dernière, on perdait les sets serrés. Cette année, on les gagne. Cela fait la différence.

Quels sont les points forts de votre futur adversaire ?

M.H. : Youcef Aharrar est assurément un élément moteur des Aclots. Il a permis à cette équipe de gagner 7 matchs sur 8. Sébastien Pascolo a beaucoup progressé. Je le trouvais moyen la saison dernière, il tire maintenant l’équipe vers le haut. Nivelles peut se montrer surprenant dans sa rotation. Le passeur peut changer en cours de match, on ne sait pas trop qui va jouer au libéro. Chaque joueur a son rôle à jouer dans l’équipe. Un réserviste peut monter et faire la différence. Nivelles constitue une belle alchimie qu’Alain Baugniet gère parfaitement.

A.B. : Walhain a un énorme potentiel. Des joueurs comme Dimitri Pireaux ou David Covens sont très expérimentés. L’équipe a énormément de possibilités de changements. Il est bizarre que les résultats ne suivent pas.

Quelle va être la clé du derby ?

M.H. : Je pense que le déroulement du premier set va conditionner la suite de la rencontre. Nous dominons souvent les premiers échanges sans pouvoir toujours concrétiser. Si on y parvient à Nivelles, nous pourrons alors rivaliser. Cela nous lancera dans la partie. A.B. : La qualité du service sera primordiale. De bons services nous permettraient d’empêcher Walhain de construire. Nous devrons aussi gérer la pression d’un derby.

Vous serez au complet ?

M.H. : Si l’on excepte un doute avec Hicham Bouchdouk, l’équipe sera complète.

A.B. : Grégory Zumbo avait un peu mal après le match de dimanche dernier, Youcef était légèrement souffrant cette semaine. Je pense et j’espère qu’ils seront présents.

Participerez-vous à la djotepizza party organisée par le club nivellois ?

M.H. : Nous en avons parlé entre nous. Tout le monde ne sait pas rester. Il n’est pas exclu que plusieurs joueurs y participent. Ce qui est certain, c’est que nous prendrons un verre après le match, sans animosité aucune, même si nous sommes battus

A.B. : Les filles de la nationale 3 de Limal que j’entraîne viennent voir le match. Je dois donc rester après la rencontre. La tarte al djote, c’est bon à manger mais cela sent mauvais dans les vêtements.

Source : Vers l'Avenir

 


 

   

Sponsors Principaux  

   

Sponsors  

   

Beach volley  

L'Aclot beach volley a été une réussite!
Rendez-vous les 27&28 juin 2020!!!
 
Toutes les infos sur le site aclotbeach.be