N1H  

N1H 2021 2022

   

dhLe BW Nivelles avait commencé la défunte saison en espérant ne pas descendre en nationale 2. Mais un concours de circonstances (plusieurs forfaits dans les échelons supérieurs) a donné au club aclot l’opportunité d’évoluer dans l’antichambre de la plus haute division en Belgique.

Une occasion que les Nivellois ont saisie à deux mains. “L’objectif cette saison sera avant tout le maintien, même si nous espérons prendre place dans la première partie du tableau” , explique d’emblée le président, Francis Offermans.

Il est vrai que ce sera une découverte pour l’ensemble de l’équipe, coachée pour la 9e saison par Alain Baugniet. “Nous avons renforcé l’équipe avec trois joueurs : les jeunes Roman Cuvelier (passeur), Thibault Dethandt (Ailier) et l’expérimenté Vincent Hamelrijckx qui jouait à Guibertin la saison passée.”

Au total, ce sont 11 joueurs qui composent le noyau 2012-2013. Avec raison. “Nous laissons toujours une place pour donner l’opportunité aux jeunes des équipes inférieures de se mettre en valeur.”

Parmi les nouveaux venus, certains ont déjà pu prendre de l’importance dans l’équipe. “Roman est déjà mis à contribution parce que le premier passeur est blessé. Mais on sent qu’il manque encore de métier, il jouait à Tournai la saison passée. Quant à Hamelrijckx, ce que Guibertin lui proposait ne lui correspondait pas, il a donc décidé de nous rejoindre.”

Si, sur le plan sportif, les mouvements n’ont pas été nombreux, le BW Nivelles devait néanmoins renforcer sa structure pour tenter de s’adapter à la Ligue B et faire plus que de la figuration dans cette série, à forte consonance flamande.

“Nous avons ajouté un entraînement qui sera dirigé par Serge Kerres, ce qui représente maintenant trois séances par semaine” , détaille-t-il. “De plus, une préparatrice physique nous a rejoints et nous nous sommes dotés d’un nouveau programme de scouting, celui de Top Volley, qui va nous permettre d’avoir une idée plus précise de nos adversaires.” Bref, le club tend vers le professionnalisme sans pour autant pouvoir déjà s’en targuer. “Le budget est légèrement plus élevé que celui de la saison passée évidemment, mais la différence va surtout nous permettre de payer les coûts inhérents à la Liga B. Nous restons le Petit Poucet sur le plan financier dans la série.”

Source : DH - Nathalie Dumont

   

Sponsors Principaux  

   

Sponsors  

   

Beach volley  

L'ACLOT Beach revient les 24 et 25 juin 2023! 
 
Toutes les infos sur le site aclotbeach.be