Ligue B  

Ligue B 2018 2019 03 small

   

Visiteurs  

004217182
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois
Le mois dernier
1515
3190
4705
80554
103961

Your IP: 54.198.246.164
   

va_19032013MONT-SAINT-GUIBERT - En s’imposant à l’AIF dimanche, les «Aclots» ont fait un grand pas vers le maintien. Le match était particulier pour plusieurs Nivellois.

Sélection AIF 1
BW Nivelles 3

(22-25, 16-25, 26-24, 16-25).

BW NIVELLES : Gil Hofmans, Thibaut Deigers, Guillaume De Bock, Bernard Maurer, Olivier Pascolo, Xavier Plasman, David Schepers, David Claude, Thimoté Offermans, Renaud Nicolay, Vincent Sibille, Anthony Galle.

L’équipe de l’AIF présente une sélection de jeunes joueurs nés entre 1995 et 1998. «Nous terminons la saison avec un mélange d’anciens et d’éléments de la nouvelle sélection, vu la déficience de plusieurs joueurs. La sélection 1997-1998 est une excellente cuvée. Nous avons plusieurs joueurs de plus d’un mètre nonante», explique Michel Forget, directeur technique de la fédération francophone.

Celle-ci était affaiblie pour affronter Nivelles. Elle était privée de trois joueurs nivellois : Gil Hofmans, Alex Hougardy et Charly Galloy. «Au complet, l’AIF a une bonne équipe. Elle a d’ailleurs déjà gagné trois des sept matchs qu’elle a livrés jusqu’ici», constate le coach nivellois, Francis Offermans.

Du côté de Nivelles, Bernard Maurer souffre d’un problème au ménisque. «C’était le fer de lance de notre formation», ajoute Francis Offermans.

Nivelles doit s’imposer pour s’éloigner de la zone dangereuse. Les deux premiers sets se sont bien passés pour les «Aclots». La sélection AIF s’est accrochée dans la première manche avant de perdre son jeu au second set que Nivelles gagne nettement.

Le match a semble-t-il basculé définitivement dans le camp nivellois lorsque le marquoir affiche 8-17 au troisième set. Assez incompréhensiblement, Nivelles perd de sa superbe. Les visiteurs manquent beaucoup de réceptions alors que leurs jeunes adversaires gagnent en assurance. Bernard Maurer monte au jeu. Mais l’avance nivelloise ne cesse de fondre. L’AIF profite des bons services de Guillaume Dussart pour passer devant à 21-20. Olivier Pascolo et Bernard Maurer permettent aux Aclots de freiner les francophones (23-22). Nivelles égalise à 24 partout avant de fauter en réception : 26-24. «C’est incompréhensible mais depuis plusieurs années, nous ne parvenons pas à maintenir le même rythme lors d’un match. Cette mésaventure nous est arrivée trop souvent», explique Francis Offermans.

Nivelles se reprend dans le quatrième set et domine à nouveau les échanges : «Avec cette victoire, nous ne sommes pas sauvés mathématiquement mais c’est tout comme.»


 Source : Vers l'Avenir - Michel Demeester

   

Sponsors  

   

Beach volley  

L'Aclot beach volley a été une réussite!
Rendez-vous en 2020!!!
 
Toutes les infos sur le site aclotbeach.be
   

Prochains Anniversaires