Ligue B  

Ligue B 2019 small

   

Visiteurs  

005281238
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois
Le mois dernier
1134
1437
12255
51891
44771

Your IP: 3.231.167.166
   

va21092013

Le BW Nivelles s’offre une visite à Haasrode pour l’ouverture du championnat. Joost Borremans devrait toujours être indisponible.

Joost Borremans se ressent toujours de sa blessure encourue à l’entraînement avant le match de coupe de la semaine dernière: «Nous ne prendrons aucun risque en vue de nos tâches futures. Il ne devrait pas jouer ce samedi soir à Haasrode. Cela limite nos solutions à l’aile mais la semaine dernière, Maxime Mahy et Sébastien Pascolo nous ont prouvé que nous pouvions compter sur eux à ce poste», indique Serge Kerres, l’entraîneur aclot.

Les Nivellois s’attendent à un déplacement difficile: «Nous avions gagné la saison dernière à Haasrode. L’équipe louvaniste était alors privée de ses deux meilleurs centraux.»

L’un des deux, Nicolas Piraux, évolue aujourd’hui sous les couleurs nivelloises: «Il est très motivé à l’idée de rencontrer son ancien club.»

Haasrode possède deux bons réceptionneurs: «Ils sont très vite et très performants aux ailes. Il s’agira pour nous de déstabiliser la réception visitée pour empêcher Haasrode de développer son jeu.»

Les Nivellois sont en confiance après leur victoire 0-3 à Achel: «Effectivement. Nous nous attendons toutefois à une toute autre difficulté cette semaine. Si notre réception tient, nous pourrons nous appuyer sur des attaques au centre. Nous nous déplaçons sans trop de pression. Si nous revenons avec quelque chose de ce déplacement, ce sera du bonus.»

Le plus court déplacement

Pour le BW Nivelles, cette rencontre à Haasrode ressemble à un petit derby: «C’est notre plus court déplacement. Ce match, c’est presque un derby. Surtout si on compare ce déplacement aux nombreuses autres sorties dans le nord du pays.»

Nivelles est en effet la seule équipe francophone en ligue B. Les Aclots ont effectué leur deuxième test physique la semaine dernière: «Je n’ai pas encore les comparatifs par rapport aux tests initiaux. On sait que du point de vue physique, en gros, les joueurs sont en progression. Nous avons beaucoup travaillé le physique, avec pas mal de poids, et peu l’explosivité. Les joueurs n’ont pas encore atteint leur pic de forme. C’est à dessein que nous avons programmé celui-ci vers la mi-octobre. Il ne sert à rien de brûler toutes nos cartouches tout de suite.»

Source : Vers l'Avenir - Michel Demeester

   

Sponsors Principaux  

   

Sponsors  

   

Beach volley  

L'Aclot beach volley 2020 a été annulé pour cause de COVID-19!
Rendez-vous les 26&27 juin 2021!!!
 
Toutes les infos sur le site aclotbeach.be