N1H  

N1H 2021 2022

   

Source : Vers l'Avenir - Michel Demeester - 15/01/2014

 

NIVELLES - Le monde du volley-ball est en deuil. Bruno Wolter, scoute de la Ligue B du BW Nivelles, a été emporté mardi soir par un arrêt cardiaque.

 

 

Bruno Wolter a été retrouvé inanimé par sa compagne, Cécile Ceulers, mardi soir. Rentrée de l’entraînement de volley-ball à Chaumont, elle avait encore tenu une conversation avec lui, deux heures avant la terrible découverte.

L’homme, âgé de 58 ans, laisse derrière lui un garçon de seize ans et des jumeaux de quatorze ans dont un est gardien de but dans les équipes d’âge du Standard de Liège.

Bruno Wolter s’était écarté du milieu du volley-ball. On l’a revu lorsque son fils Robin s’est inscrit au BW Nivelles. Au printemps dernier lorsqu’il apprend que Serge Kerres, un ami qu’il considère comme son frère, va devenir entraîneur de l’équipe première du BW Nivelles, il propose de suivre les cours d’entraîneur également. Il a accepté cette saison de s’occuper du scouting pour l’équipe de Ligue B du BW Nivelles. Immobilisé suite à une rupture du tendon en octobre dernier, il a continué, de chez lui, à prodiguer les renseignements sur les adversaires de Nivelles. Samedi dernier encore, bien qu’écarté du banc par les arbitres, il revenait de la tribune entre deux sets pour donner de précieux conseils au staff et aux joueurs de l’équipe.

De Walhain à Bousval

Bruno Wolter a débuté le volley-ball à Rixensart. Il y a évolué jusqu’en quatrième nationale. Il a notamment joué avec Jan De Brandt, passeur de l’équipe nationale et a disputé des rencontres avec l’équipe nationale militaire.

Après avoir évolué à Bruxelles, il a posé ses valises à Walhain. C’est là que Serge Henrickx a été le chercher pour entraîner Bousval. C’est également à ce moment qu’est née sa complicité avec Serge Kerres. Depuis, les deux hommes et leur famille étaient très proches, ils passaient d’ailleurs leurs vacances d’été ensemble.

Bruno Wolter a repris en main l’équipe de Bousval, menacée de descente en provinciale 1, au terme de la saison 1998-1999: «Il a coaché l’équipe aux barrages et l’a maintenue. Il m’a rappelé de Binche. Nous sommes repartis pour une grande aventure la saison 1999-2000. Elle nous a conduits jusqu’en nationale 1, le deuxième niveau à l’époque», signale un Serge Kerres très affecté par la triste nouvelle

Le volley-ball perd un de ses techniciens mais aussi un passionné, qui ne comptait pas son temps pour mener ses missions au succès.

   

Sponsors Principaux  

   

Sponsors  

   

Beach volley  

L'ACLOT Beach revient les 24 et 25 juin 2023! 
 
Toutes les infos sur le site aclotbeach.be